L'adénome de la prostate chez les hommes: les symptômes, le traitement, le diagnostic

Dans la médecine moderne sont souvent confrontés à des cas d'adénome de la prostate. Les symptômes, le traitement, les commentaires des hommes sur les pratiques de thérapie est une information importante à laquelle doit se familiariser à chaque sexe masculin. En effet, plus tôt une personne de prêter attention aux symptômes de la maladie et est envoyé à un médecin, plus la probabilité que la maladie en mesure de faire face sans conséquences graves.

Adénome de la prostate chez les hommes

Informations générales sur la maladie. Statistiques

Pourquoi développer un adénome de la prostate chez les hommes? Les symptômes, le traitement, les commentaires sur l'une ou l'autre des procédures thérapeutiques seront décrits ci-dessous. Et d'abord la peine de prendre connaissance des informations générales.

Glande de la prostate — spongieuse de l'organe qui se trouve sous la vessie, en couvrant la partie initiale de l'urètre. Parfois, pour diverses raisons, commence inhabituel de la multiplication des cellules de la prostate, ce qui conduit à une forte et rapide expansion des tissus conjonctifs, une augmentation de la taille de la prostate, de l'éducation dans ses tissus des nodules et autres joints. C'est dans ce cas et disent à propos de l'adénome (d'ailleurs, en médecine pour décrire la maladie le plus souvent utiliser le terme «hyperplasie de la prostate»).

L'hyperplasie est bénigne, mais l'augmentation continue de la taille de la prostate chevauche normal écoulement de l'urine de la vessie, qui se heurte à de dangereuses complications. Selon les statistiques, la maladie le plus souvent enregistrent chez les patients âgés de plus de 50 ans. Environ 90% des hommes de plus de 80 ans souffrent d'une certaine forme de l'hyperplasie.

Les principales causes du développement de l'adénome

Dans la pratique médicale moderne extrêmement souvent signalé des cas de développement de l'adénome de la prostate chez les hommes. Les symptômes, le traitement, les commentaires sur les pratiques de thérapie — l'information qui intéresse chaque patient. Mais pour commencer, il faut tout de même comprendre les causes du développement de la pathologie.

Malheureusement, les mécanismes exacts de développement de la maladie jusqu'à la fin n'a pas été étudiée. Toutefois, les facteurs de risque existent, et leur liste est disponible.

Il faut d'abord se souvenir de l'âge d'. Comme déjà mentionné, dans la plupart des cas, le problème se heurtent les hommes de plus de 50 ans. Cela est lié à des changements hormonaux provoqués par le processus de vieillissement — le niveau de testostérone diminue lentement, mais le nombre de hormones sexuelles féminines partiellement augmente, ce qui peut avoir un effet sur les tissus de la prostate. D'autre part, l'adénome ne peut être considéré comme une partie naturelle du vieillissement. En outre, le problème de face et les jeunes hommes, la vérité est beaucoup plus rare.

Potentiellement dangereux est un mode de vie sédentaire et le travail sédentaire, car cela conduit à une stagnation du sang dans la région pelvienne, résultant des tissus ne reçoivent pas suffisamment de nutriments et d'oxygène.

Il existe une relation entre le développement de l'hyperplasie et de l'obésité. C'est pourquoi les médecins recommandent de suivre attentivement l'indice de masse corporelle.

La liste des facteurs de risque comprennent et une mauvaise alimentation, car elle affecte le fonctionnement de tous les systèmes d'organes et, encore une fois, conduit à l'obésité.

Le lien entre le développement de l'hyperplasie et de mauvaises habitudes, de désordre, la vie sexuelle n'a pas été détectée. Toutefois, les études statistiques montrent que les hommes, menant la vie saine et active, sont confrontés à ce problème beaucoup moins.

Hyperplasie

Quels symptômes est accompagnée de la maladie?

Malheureusement, les premiers stades de développement de la maladie sans symptômes. Mais peu à peu la violation est toujours là, et leur manifestation est de plus en plus intense à mesure de l'augmentation de l'adénome. Les signes de la pathologie suivantes:

  • mictions deviennent frquent, y compris la nuit;
  • le jet d'urine est faible, souvent interrompu;
  • pour la vidange de la vessie l'homme doit courber la paroi abdominale;
  • l'incontinence d'urine;
  • fuites d'urine après la vidange de la vessie;
  • la douleur lors de l'adénome de la prostate sont également présents, en particulier si la maladie est lié à l'inflammation et d'autres complications;
  • l'urine est souvent boueux, vous pouvez remarquer l'impureté du sang;
  • il ya des problèmes d'érection;
  • il ya un sentiment d'évacuation incomplète de la vessie.

La première étape du développement de l'adénome: les principaux symptômes

Les symptômes et le traitement de l'adénome de la prostate sont étroitement liés: plus exprimee dérangent le patient, le plus radical des méthodes de thérapie choisit un médecin. Bien entendu, le tableau clinique dépend de la phase de développement de la maladie.

Comme déjà mentionné, la première phase de l'hyperplasie passe souvent sans aucun symptôme. Si des signes apparaissent, puis les patients ont tendance à les ignorer, cela insère sur un léger malaise, comme en témoignent les nombreux commentaires.

Le jet de l'urine devient léthargique. Pour être vidé, les hommes doivent fatiguer les muscles abdominaux. Les patients notent que mictions deviennent frquent, et pas seulement dans la journée, les gens sont obligés à plusieurs reprises de se lever la nuit, que, bien sûr, un impact sur l'état émotionnel du patient et de loisirs.

Caractéristiques du tableau clinique de la deuxième étape

La deuxième étape est accompagnée d'une plus symptomatique. La vidange de la vessie, selon les patients, il est difficile — un homme doit constamment à la souche, ce qui a souvent conduit au développement ou l'aggravation déjà existant, les hémorroïdes, l'éducation de la hernie.

Le jet d'urine est faible, souvent interrompu par — vider complètement la vessie ne peut pas, à la suite de quoi le liquide commence à stagner, ce qui risque de susciter le développement d'une variété de maladies inflammatoires. De nuit mictions deviennent frquent, souvent, les patients notent que se réveillent plusieurs dizaines de fois par nuit.

L'incontinence, fuites urinaires — un autre problème auquel sont confrontés les hommes. Bien sûr, cela affecte l'état émotionnel et social de l'activité des patients. Ils deviennent de plus en plus fermés, agité, irritable.

La troisième étape

Les symptômes de la prostate

Au cours des dernières phases de la maladie est déjà difficile de ne pas y prêter attention. Les parois de la vessie sont étirés, ce qui peut conduire à court terme soulagement (par exemple, la disparition de la douleur et la sensation constante de vidange incomplète).

Toutefois, l'envie de vider deviennent très fréquentes et d'acquérir des directif — de commentaires, l'homme ne peut pas contrôler ou maintenir le processus de la miction. L'incontinence est souvent si fortement exprimé que le patient nécessite l'installation de l'urine du récepteur ou de l'application de couches.

C'est à ce stade le plus souvent se développe urolithiase, les différentes lésions rénales (jusqu'à l'insuffisance rénale). En outre, apparaissent le système de la violation qui sont liés à la violation de fonctionnement du système urinaire. Les hommes se plaignent souvent de la sécheresse dans la bouche, une faiblesse, perte d'appétit, perte de poids, la constipation. À ce stade, les patients ont généralement besoin de la résection de l'adénome de la prostate. Mais même après avoir correctement effectué l'opération des problèmes de miction, restent malheureusement.

Que dangereux l'adénome? La liste des complications possibles de la

Au cours des mois et souvent des années, la maladie est sans aucun symptôme visible. C'est ce dangereux de l'adénome de la prostate. Les complications en l'absence de traitement en temps opportun peuvent être extrêmement dangereuses:

  • Si la prostate suivi d'urine qui est un canal, se développe rétention urinaire aiguë. Généralement, cela se produit lors de l'exposition à certains facteurs de risque, à la liste qui portent d'erreur dans l'alimentation, le stress nerveux, de l'hypothermie. L'urine s'accumule dans la vessie, qui est accompagnée de douleurs dans la région du pubis. L'homme est incapable d'uriner. Il est urgent d'un état qui nécessite une attention médicale immédiate — pour reprendre l'écoulement de l'urine établie une cathéter. Sauf si une procédure à l'heure, il existe un risque d'endommagement ou même de la perforation de la paroi de la vessie.
  • La stagnation de l'urine crée des conditions idéales pour la croissance rapide des populations de pathogènes et opportunistes des agents pathogènes. L'adénome est très souvent compliquée par une variété de maladies infectieuses, de la vessie et du rein (par exemple, peut-être le développement de la pyélonéphrite).
  • La stagnation de l'urine est souvent la cause d'une solide formation pierres dans la vessie et le développement de la lithiase urinaire.
  • Le liquide s'accumule dans la cavité de la vessie, ce qui conduit à l'étirement, des changements pathologiques dans la, et parfois et les dommages à la paroi de l'organe.
  • L'augmentation de la pression dans la vessie des répercussions sur l'état des reins, il ya une dilatation des uretères, de la coupe et bassin. Les formes graves de l'hyperplasie de la prostate peut entraîner le développement de l'insuffisance rénale.

C'est pourquoi, en aucun cas, vous ne devriez pas ignorer cette maladie, que l'adénome de la prostate. Les symptômes et le traitement, le diagnostic et les caractéristiques de l'intervention chirurgicale est une information qui mérite toujours consulter.

Mesures de diagnostic

Ayant remarqué chez lui les symptômes d'anxiété, vous devez consulter un spécialiste. Dans ce cas, il est obligatoire d'un diagnostic complet, en effet, il est important non seulement de confirmer la présence d'une hyperplasie, mais aussi de déterminer le stade de son développement, de vérifier que le patient la présence de personnes ou d'autres complications.

D'abord, bien sûr, se déroule une inspection générale, qui comprend la palpation de la prostate au cours de la procédure, le médecin peut remarquer une augmentation et la modification de la structure de l'autorité.

Les analyses de laboratoire lors de l'adénome de la prostate sont également nécessaires. Effectué l'analyse biochimique du sang, ainsi que la vérification des niveaux d'hormones sexuelles. En outre, il faut une étude en laboratoire de l'urine, qui permet de confirmer la présence d'un processus inflammatoire ou d'autres organes du système excréteur.

Nécessairement réalisé une ÉCHOGRAPHIE de la prostate. Au cours de la procédure, votre médecin peut déterminer les dimensions exactes du sein, de détecter les pierres, mesurer la quantité d'urine résiduelle, de vérifier l'état des voies urinaires.

Des résultats plus précis donne l'imagerie par résonance magnétique.

La biopsie de l'adénome de la prostate se déroule dans ce cas, si l'on soupçonne la présence d'une tumeur maligne du processus.

Traitement

Caractéristiques du traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de l'adénome de la prostate (sans opération) ne permet de se débarrasser déjà existante, de l'hyperplasie — il vaut la peine de comprendre. Mais avec les bons médicaments peut pas prendre le contrôle de la poursuite de l'accroissement pathologique des tissus de la prostate, d'enlever la gêne et de la douleur, de normaliser le fonctionnement des organes du système excréteur.

Généralement, lorsque l'adénome s'appliquent les alpha-bloquants, les inhibiteurs de la 5-alpha-réductase, les bloqueurs de muscariniques récepteurs. Avancé dans le schéma de la thérapie incluent et les inhibiteurs de la phosphodiestérase de la cinquième type, qui aident à éliminer les problèmes d'érection. C'est la liste des moyens efficaces. Le traitement de l'adénome de la prostate comprend également l'alimentation correcte et régulière de la gymnastique, permettant de rétablir une circulation sanguine normale dans la région pelvienne.

Populaire de traitement de l'adénome de la prostate

Parfois, le traitement médical peut être complétée par des décoctions d'herbes et d'autres recettes de la médecine traditionnelle.

Efficace est considérée comme une décoction de l'écorce de peuplier faux-tremble. Lors de l'adénome de la prostate cet outil permet de composer avec les symptômes désagréables, en particulier des douleurs lors d'une vidange et d'incontinence. Préparer le remède est simple: 100 g d'écorce séchée verser un litre d'eau bouillante, après quoi tenons à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Une fois que le bouillon est refroidi, il peut être égouttez-les. Les praticiens recommandent de prendre le médicament une fois par jour (1 tasse).

Les patients avec l'adénome recommandons d'inclure dans le régime alimentaire des graines de citrouille — ils ont besoin de manger chaque jour.

Le médicament peut faire cuire de l'écorce de châtaignier. 25 g de poudre de zeste de remplir un verre d'alcool et d'insister dans un endroit sombre pendant 10 jours. Il faut accepter une goutte deux fois par jour. Le cours de la thérapie dure 20 jours, après quoi il faut le faire une pause de dix ans.

Populaire de traitement de l'adénome de la prostate n'est possible qu'avec l'autorisation du médecin. Bien sûr, ces outils ne peuvent pas remplacer complète de la pharmacothérapie, ils jouent un rôle seulement de la filiale.

Les activités de prévention

En prenant quelques recommandations simples, vous pouvez réduire considérablement la probabilité d'apparition d'un problème.

Il est important de maintenir une bonne forme physique, en particulier s'il s'agit d'un homme avec un travail sédentaire, ou un mode de vie sédentaire. Cela aidera à prévenir la stagnation du sang dans le bassin et de se débarrasser de la masse potentielle de problèmes.

Les médecins conseillent de surveiller attentivement le poids du corps, de sorte que l'obésité est un facteur de risque.

Populaire de traitement de l'adénome de la prostate

Le régime alimentaire est également important pour la prévention. Besoin d'abandonner le gras de la viande, de limiter le nombre de courants de graisses d'origine animale (par exemple, la margarine, le beurre, le lait). Les nuisibles sont des bonbons et pâtisseries produits, ainsi que l'alcool.

Vaut la peine d'abandonner les mauvaises habitudes — ils nuisent à la santé.

Au moins une fois par an il faut passer prévue par l'inspection de routine. Le plus tôt sera diagnostiqué avec la maladie, plus les chances de guérir rapidement et sans complications.

Que faire à des patients qui ont déjà découvert un adénome de la prostate? Les symptômes et le traitement dans ce cas sont liées: il est préférable de commencer le traitement dans les premiers stades de la maladie. Et pour éviter le développement de complications (lithiase urinaire, rétention aiguë d'urine, etc.), il faut renoncer à épicés, les aliments épicés, l'alcool (surtout la bière). En outre, les patients sont à éviter l'hypothermie et le temps de vider la vessie. Important est la prévention de la constipation — besoin d'entrer dans la ration en fibres, boire beaucoup de liquides, et si nécessaire, prendre des laxatifs.

L'émergence de toute anxiété les symptômes de la raison, de demander au médecin, remettre les analyses et subir quelques examens. Vous savez sans doute déjà, quelles sont les symptômes de l'adénome de la prostate accompagne — les ignorer ne peut en aucun cas.

20.08.2019